Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 17:36

  

Cartes conceptuelles et heuristiques

 

Il est toujours difficile de se retrouver sur les notions associées à  ces outils utilisés pour la représentation des connaissances :

  • Entre images et connaissances,
  • Représentations « simples » pour exprimer la complexité ou mettre en relief ces données et faire émerger quelques dimensions de la complexité,
  • Pour aider l'organisation voire la structuration  des connaissances et / ou de concepts associés.

 

Je vous propose ce tableau en attendant de vous proposer des exemples et des images.

 

 

 

Cartes conceptuelles

Concept Maps

 

Cartes heuristiques

Mind Maps

 

  • Des similitudes :
    • Il s’agit d’une représentation d’un ensemble de connaissances, d’idées, d’informations et de liens entre concepts.
    • Ces « diagrammes », schémas et cartes passent par une représentation « graphique » d'un champ du savoir, d’une idée, d’une information
    • Ces concepts et connaissances sont inclus dans des cellules de formes géométriques variables.
    • Les idées connaissances, idées sont souvent représenté par un mot clef.

 

  • Il faut tenir compte :
    •   Du contexte d’élaboration de ces schémas  quand cette représentation essaie de répondre à une question particulière (ex focus question).

 

  • Les cartes conceptuelles sont des schémas dans lesquels plusieurs idées de la même importance peuvent se côtoyer ;
  • les « concepts sont reliés à l’aide d’un lien lui-même accompagné d’un mot qui permet de préciser le rapport entre les deux concepts.
  • Les liens entre les concepts sont représentés par des lignes fléchées et étiquetées.
  • Le(s) mot(s) ou le texte court associé à ces lignes expriment les relations sémantiques entre les concepts.
  • La lecture d'une carte conceptuelle se fait en général de haut en bas.
  • Mettre en évidence les relations entre plusieurs domaines par les liens transversaux : une représentation en réseau.
  • Il apparaît la notion d’unité sémantique : c’est l’entité nœud-lien-nœud qui fait sens  

 

  • Les cartes heuristiques sont des schémas arborescents, comportant un centre, dont partent différentes branches accompagnées d’un mot clé ;
  • On les lit du centre vers l’extérieur, et dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Leur structure est souvent organisée pour passer du général au spécifique.
  • Les liens, branches entre les concepts, idées sont représentés par des lignes, il n’y a pas nécessairement d’indications.
  • Les cartes sont  souvent enrichies :
    •  par des couleurs,
    • des graphismes
    • des symboles divers.

 

  • Consulter les références autour de Joseph D Novak
 
  • Examiner les références autour de Tony Buzan

 

  

Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 13:48

Connaissez vous nos générations Internet : e-générations ?

  • Génération Y : digital natives
  • Génération C : Contribuer , Collaborer et Créer
  • Géneration A : Génération Aînés

 

  • La génération Y :

Il y a déjà plusieurs années (5,6 ans) apparaissait le terme la génération Y : ou Digital Natives.

     Faites un petit  tour sur wikipédia pour actualiser vos connaissances autour de cette génération. Ils entrent dans une catégorie qui tient compte de leur année de naissance: ils sont naît avec Internet.  Leurs usages et pratique sont très diversifiés : ils sont  suiveurs souvent  mais d'autres aussi collaborent, bref des usages et une maîtrise très hétérogènes.

Maintenant d’autres catégories d’utilisateurs apparaissent :

  • La génération C :

La génération C pour : Collaborer et Contribuer et Créer. Ce sont vraisemblablement les acteurs du Web 2.0 à distinguer des suiveurs. Cette catégorie représente un groupe de prédilection actifs pour ceux versés dans l’apprendre tout au long de la vie qui utilisent les réseaux technologiques. Ceux-ci rentrent dans une catégorie d’utilisateurs qui sont caractérisés par leur usage d’internet à distinguer de leur année de naissance.

 

  • La génération A :

Depuis peu la génération A : pour Aînés. Les chiffres récents sur Facebook montrent une présence grandissante des aînés. Mais aussi depuis peu une sollicitation qui les concernera certainnement  depuis la validation et la reconnaissance de la télémédecine (decret récent)pour notamment le suivi des patients. Là de nouveaux une catégorie en relation avec leur année de naissance.

 

Mais au final, dans un futur pas si lointain  quelle sera la typologie des utilisateurs qui :

-          auront été des Y ,

-          sont des C,

-          seront des A.

Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 17:07

Vous recherchez un exemple pour expliquer simplement ce que le Web2. 0 apportait alors je vous invite à consulter ce lien , il illustre de manière simple une vision autour du Web2.0.

Un regret,  il n'explique pas ce qu'est le Web 3.0 mais  peut-être que nous devons le proposer  :

Web3.0 = Web sémantique .......Est-ce bien explicite ?

Alors à vos claviers.....
Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:04

Une  revue  J ,L ou C  autour des forums qui essaie d'explorer les usages par différents acteurs .

Le forum c'est un outil :
-  pour tous
-  d'apprentissage pour les apprenants
- de formation pour les tuteurs / formateurs : animateurs de formations et aussi administrateurs.
- qui peut servir de retour d'expériences pour les concepteurs de contenus 

Le forum vecteur d'apprentissage et de communication lié ici essentiellment à l'écrit. 

  
Le forum pour tous  :


   J

L

   C

Sentiment de présence : comme on peut le définir en enseignement à distance (cf. Jacquinot) il est possible, par tous, de  visualiser les contributions quantitativement :

 - les contributeurs,

- les contributions











Ne permet pas toujours de visualiser ceux qui sont seulement lecteurs des messages et ne réagissent pas. (voir les spécificités des forums ou des espaces virtuels)

  Le Forum rend visible l’activité et il peut être perçu par tous comme un outil de flicage : suivi de l’activité des inscrits/ apprenants, outil de flicage pour les activités des tuteurs,……

(dualité des technologies entre moyen de communication de nos jours, et traçabilité associée)

Il ne faut pas négliger la déontologie et l’éthique associées de ces environnements.

Attention ce n’est pas parce que quelqu’un n’apparaît pas qu’il n’est pas présent : - disponibilité, (surtout pour un public en activité professionnelle)

- problème de connexion sur les réseaux,

- panne,

- …












Le forum pour tous : outil de communication


  J

L

  C

Pour intervenir : on s’appuie sur des compétences liées à la communication, plus spécifiquement la communication écrite

 














 

Communiquer c’est s’exposer   :

Certains ne communiquent pas, éprouvent des réticences : « les silencieux écoutent », ils restent dans une posture d’observation.

·   Certains monopolisent  la discussion : ils sont très présents,  ils peuvent bloquer le processus de communication.

·      D’autres ont une plus grande crainte que de s’exprimer en public par écrit : difficulté pour la prise en main  technique, réticences sur leur pré requis, difficultés  de rédaction, composition hétérogène  des   participants ;

Pour s’assurer a minima de la maitrise de l’outil de communication et de son accessibilité, il sera nécessaire de proposer une activité ou chacun peut intervenir dans un cadre facilitateur : exemple l’activité «tour de table »  ou « brise glace »  chacun se présente, le formateur donne l’exemple en se présentant il suggère un modèle à travers sa propre présentation.












Le forum pour les formateurs/ tuteurs

Le forum pour les concepteurs


Le forum qui nous renvoie essentiellement à l'écriture et à la communication

Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 16:32



Quelle police utiliser ?
Comment agencer le contenu de son texte ?
Quelle longueur de texte ?

Ces 3 questions avec en réponse 2 références de lecture.


L
a lisibilité des documents à l'écran.
L'organisation

 La lisibilité 
 est un paramètre en ergonomie des environnements multimédia, elle  sert d'indicateur pour l'analyse d'un site mutlimédia : elle prend en compte la taille et le style de la police. Elle relève aussi la couleur de la police et l'arrière plan de la page avec le contraste.
De plus il faut être vigilent au nombre de caractères par ligne de texte et aussi le nombre de lignes par paragraphe.
Tous ces paramètres : taille de la police, style, couleur arrière plan, nombre de caractères s'inscrivent pour faciliter la lecture, et assurer le maintien de l'attention des lecteurs. A l'ère du développment durable, l'objectif est aussi d'éviter l'impression des documents.


Pour aller plus loin, appuyez- vous sur les références bibliographiques de l'article du CNDP :
http://www.agence-usages-tice.education.fr/que-dit-la-recherche/documents-electroniques-la-lisibilite-en-question-25.htm

 

Quelle organisation de son contenu ? La pyramide inversée

A nouveau je vous propose de consulter une référence en ligne qui propose de s'inspirer du style employé par les journalistes : Partir du général vers le détail.
Le lecteur accroché commence la lecture, s'il est intéréssé il ira jusqu'à la fin du paragraphe : toujours pour le maintien de l'attention.

Mais aussi :  une idée un paragraphe , le lecteur passe librement d'un paragraphe à un autre, d'une idée forte à une autre. 

Et aussi ne pas négliger sur le Net, l'écriture avec les liens hypertextes et  cette fois pour  aller en profondeur pour des thèmes qui seront développés plus largement.

Bref "Ecrire pour le Net" pour être lu,  une nouvelle alchimie pour les auteurs.

Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 11:37


Je vous invite à prendre  connaissance de cet article qui est proposé sur le site Profweb 
L'auteur propose une synthèse très accessible pour les usages de blogs et des descriptifs associés. 
Je vous invite à lire cet article. 
Il est vrai que cette création de blog poursuit plusieurs objectifs que vous pourrez retrouver dans les commentaires de l'auteur : 
- s'insérer dans le web 2. 0, je promeuts ces développments et je n'ai pas eu l'occasion de le mettre de manière pérenne en place
- écrire, commenter et faire partager via la publication rendue facile par l'outil,
- aller vers la vulgarisation : mais n'est ce pas en ce qui me concerne surtout une préoccupation orientée ergonomie ;0) ?

Bonne lecture 

Et merci à l'auteur

Fabienne
 
 
Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 16:30


Au temps où l'image est reine, je vous propose une visite de Webilus qui propose des représenations visuelles, schémas,.... autour des TICE et de leurs usages.
C'est peut être un regard décalé,mais cela peut être un regard synthétique, une représentation , Bref une ressource qui n'est pas à négliger.

Je vous propose cet exemple pour illustrer les interventions dans des communautés en ligne. 




Allez vite faire un tour sur ce site et dites moi ce que vous en pensez ? 
Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 16:20

Ecrire pour apprendre oui

Pour utiliser un blog un forum, un chat ....dans l'apprentissage on utilise un outil , une technologie mais quel contenu.
Ce fondamental qu'est l'écriture : un implicite dans les TICE .

Un site de nos voisins suisses : Edutechwiki et sa page sur Ecrire et apprendre

Repost 0
Published by - dans TICE
commenter cet article